Retour sur une visite d'atelier guidée par Monsieur Guigon, responsable de production : contexte de l'atelier, système de gestion des savoir-faire et témoignage sur les bénéfices. Vous souhaitez échanger avec d'autres industriels sur le sujet ? Faites-le nous savoir !


Mauser France, la société du groupe allemand spécialisé dans les emballages industriels, fabrique des fûts métalliques de différentes dimensions et démarre depuis le début de l’année 2017 la production de fûts en plastique qui pourront contenir jusqu’à 1000L.

Contexte de l’atelier acier

La fabrication de fûts métalliques pour les industriels est une spécificité pour laquelle il n’existe pas de machines standards ni de formation, l’usine a donc dû développer des savoir-faire bien spécifiques au niveau des opérations mais aussi pour concevoir et réaliser les équipements de production.

 

De plus, le site doit composer avec de multiples métiers :

  • Découpe de tôles
  • Peinture poudre et liquide
  • Impression
  • Vernissage
  • Intégration d’accessoires sur le couvercle (soudure poignée, insertion bague)
  • Roulage du corps / assemblage / sertissage

Tout cela est développé pour des marchés exigeants (chimie, pétrochimie), ajoutant une contrainte forte sur la qualité en termes d’étanchéité ou encore d’interaction emballage/produit.

Excellence industrielle et gestion des compétences

Lors d’une visite de l’atelier organisée par Monsieur Guigon, responsable de la production des fûts en acier, nous avons été marqués d’une part par la qualité d’organisation de l’atelier (management visuel, documentation au poste de travail, marquage, points qualité) mais aussi plus particulièrement par la mise en place d’un système de gestion des compétences par secteur.

Ainsi, on retrouve systématiquement dans chaque secteur une fiche « carré magique polyvalence », qui permet de visualiser les compétences disponibles par opérateur et par poste afin de gérer les compétences de façon efficace et au plus près des besoins.

 

Fiche « carré magique polyvalence »

Un système de gestion des compétences bien articulé avec :

  • Des fiches de poste qui recensent les compétences nécessaires et sont enrichies dans le temps
  • Des fiches d’instructions formalisées directement par les opérateurs (démarrage, réglages, gestion des aléas) et illustrées par des photos
  • Des fiches d’évaluation permettant de suivre la progression de l’opérateur en formation
  • Une vue globale avec la fiche « carré magique » qui s’appuie sur les évaluations (par personne, par poste, intra et inter-service)
  • Une revue des instructions systématique suite à une réclamation client ou une dérive identifiée
  • Un manager qui met en forme les instructions et anime la démarche pour recréer de la dynamique au besoin

Sur le sujet de la capitalisation des savoir-faire, on peut toujours aller plus loin pour que cela soit homogène, ancré dans les routines, adapté aux évolutions et aux besoins de l’entreprise, cependant nous avons vu chez MAUSER un système cohérent qui représente pour nous un modèle type de celui vers lequel nous souhaitons accompagner nos clients.

 

Cette rencontre nous confirme que pour mettre en place et pérenniser un système efficace de gestion des compétences, il faut que le projet soit porté par des personnes qui ont la conviction intime que :

- le développement de leur entreprise repose sur sa capacité à partager et à développer les compétences de ses opérateurs

- ce travail ne peut se faire qu’à condition de répondre de façon simple et adaptée aux strictes besoins de l’entreprise

- les opérateurs doivent être acteurs de la démarche pour que les outils développés correspondent à leurs attentes

Témoignage - Monsieur Guigon (Mauser)

"Suite à la visite de K Savoir-Faire, l’échange qui en a découlé m’a réconforté sur le chemin pris depuis plus de 5 ans. En effet, cet ensemble de petits éléments qui demandent beaucoup de travail un à un constitue un socle important dans le passage des informations et des formations sur des machines et métiers que l’enseignement ne fournit pas forcément. Il y a un retour sur investissement dur à chiffrer mais il est là pour nos ateliers.

Notre système permet d'avoir une cartographie des compétences par rapport aux postes et besoins de l’usine.

La pyramide des âges étant comme la plupart des entreprises avec une moyenne d’âge élevée, le départ de plusieurs personnes en retraite peut devenir fatal et mettre en difficulté les ateliers.

De ce fait, les fiches de postes facilitent et accélèrent les formations des nouveaux par les "anciens". Les chefs d’équipes ont une vue simple des compétences, des manques et des formations nécessaires à faire pour avoir au minimum 1 personne et 1 back up par postes.

Cela facilite la vision de tous sur les manques et l’échange lors des entretiens individuels.

C’est un outil utile dans un deuxième temps pour le responsable de production, pour travailler avec les ressources humaines sur les recrutements, les profils et préparer les départs de futurs collaborateurs ou les évolutions d’ateliers.

Nous sommes proactifs, dans l’anticipation et plus dans le feu de l’action (compensation et gestion de l’urgence).

Je tiens à remercier Lucie et Jean-Noël pour cet échange lors de leur visite, et je reste ouvert à tout contact et/ou échange avec d’autres personnes pour continuer de progresser ou échanger tout simplement.

Les bonnes pratiques de tous doivent servir et K Savoir-Faire peux nous aider à cela."

David GUIGON - Responsable Production - MAUSER

Dernières actualités

Ils nous font confiance

                         Résultat de recherche d'images pour "samson regulation"                                          

 

                                                           Résultat de recherche d'images pour "rhone placage"                                 

 

Télécharger le PDF de présentation

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Retour haut de page